Up Remember the OnirismDown Remember the Onirism
Forum d'entraide à la création de projets & de Libre service

RP / HRP

le 04.02.18 21:24
Bonsoir,

c'est rarement la section que je regarde le plus mais j'aimerais finalement avoir votre avis sur un sujet qui me touche personnellement et j'aimerais avoir l'objectivités de personnes extérieurs. Je sais pas si dévoiler mon histoire ici est très raisonnable mais ça peut donner un point de départ à un sujet plus vaste.




Il y a cinq années j'ai vécu le traumatisme de trois suicides dans l'école où je me trouvais dont une amie de ma chambre d'internat qui nous avait toutes prévenues qu'elle allait passer à l'acte. Par culpabilité de n'avoir rien su faire j'ai moi même tenté de mettre fin à mes jours par culpabilité. Il se trouve néanmoins que j'ai trouvé une communauté de rôliste qui m'a accueillis et si l'on peut dire sauver la vie. Le type de platforme utilisée (minecraft) donnait l'opportunité de vivre la jeu plus ou moins directement autant par le rythme de jeu que par l'immersion visuelle. Et c'est durant cinq années que j'ai "vécu" à travers mes divers personnages en mettant ma propre vie de coté. Sans vraiment parler d'un soucis de différentiation entre le rp et le hrp il est vrai que je vivais très mal certaines situations désagréables.
Depuis fin octobre, me voila bannie de cette communauté "pour mon propre bien" selon le staff et pour protéger la communauté de ma nuisance. Je reconnais que j'ai fauté suite à divers chantages affectifs hrp pour essayer "d'arranger" ma situation en jeu tandis que dans ma vie, mon père me menaçait de se foutre en l'air si je quittais la maison, de me rabaisser sans arrêt et j'en passe. Je perdais pied dans la réalité et je n'avais plus d'accroche dans le jeu non plus, j'étais en chute libre, j'en ai fais part plusieurs fois à des joueurs que je côtoyais et des membres du staff. J'ai repris des pratiques de mutilation faute de n'avoir rien d'autres pour calmer mes états d'esprit. Et malheureusement, certains joueurs se sont plains d'où mon ban. Je me suis sentie complètement vide et ça continue aujourd'hui. Je suis depuis début novembre en clinique psy après une tentative de suicide et je n'arrive toujours pas à faire face même après plusieurs mois, je me sens vide tout simplement.



La question, c'est vis à vis du projet que je monte pour aussi tenter de combler ce "manque". Si un jours je dois faire face à mon propre cas, qu'est ce que je devrais faire ? J'aurais tendance à vouloir aider le joueur concerné, à chercher une alternative pour l'arranger, trouver un compromis, mais de l'autre je me dis que l'on ne peut pas se permettre de se plier à ses moindres caprices. Du coup j'aimerais bien savoir ce que vous ferriez vous face à une personne en détresse, l'exclusion pure et dure est elle une solution viable ?


A savoir que je ne fais pas ce poste pour me plaindre ou me passer en victime, je cherche des avis sincères, ne mâchez pas vos mots. Et si le récit est dérangeant aux yeux de certains n'hésitez pas à le signaler pour faire retirer le sujet. C'est purement égoïste de ma par de chercher l'avis général.

Des bisous
avatar
Mon projet : [URL=ADRESSE][/URL]

Messages : 95

LS Graphiques : 0

LS Codage : 0

Songes : 403

Animatrice


le 04.02.18 22:57
Je vais être franche, si je me retrouve face à un tel cas, je dirais à la personne de ne plus importuner les membres avec ses histoires, si ça met mal à l'aise les autres ou qu'ils viennent s'en plaindre. Un forum est là pour la détente et beaucoup n'apprécient pas d'entendre les soucis des autres ou les voir étaler leur vie. Je l'ai déjà vu sur mon forum quand une personne venait nous raconter tous ces problèmes sur le Discord du forum et beaucoup étaient dérangé, fuyez le Discord ou commençaient à devenir désagréable avec la personne.

Je dis pas qu'il faut repousser les personnes qui sont mal, mais un forum RP ou communauté de jeu, n'est pas là pour servir de psy mais pour penser à autre chose, s'amuser, ect, donc forcément pour certains ce n'est pas agréable du tout de devoir faire face aux problèmes des autres, du coup je pense que faire comprendre simplement à la personne que ce n'est pas le lieu pour parler de sa vie est déjà pas mal. Après y'a toujours des membres qui sont prêt à en aider d'autres, dans ces moments là ils iront eux même vers la personne qui se sent pas bien pour lui apporter leur aide.

En bref, juste faire comprendre à la personne que le forum n'est pas fait pour cela et d'éviter de mettre mal à l'aise les autres, mais pas l'exclure pour autant du forum.



avatar
Mon projet :

Messages : 131

LS Graphiques : 0

LS Codage : 0

Songes : 529

Resp.Accueil


le 04.02.18 23:18
Coucoute. :)

Je vais beaucoup rejoindre les propos de Nemo. Les communautés virtuelles où on y va pour se détendre et penser à autre chose que nos propre problèmes personnels ne sont pas vraiment fait pour s'occuper de personnes en détresse. Comme Nemo, je ferais comprendre le plus gentiment possible à la personne que son comportement n'est pas approprié et qu'il vaut mieux qu'elle se rapproche de structures spécialisés IRL ou de forums/communautés qui sont là pour offrir une aide dans une certaine mesure.

Je pense qu'un certains nombres de joueurs sont passé par là, pas tous aussi poussé que ton expérience Shanoe. Mais je sais que durant un temps, j'allais sur les forums par besoin de trouver des oreilles attentives en même temps que je faisais du rp. Donc je comprend un peu ce que tu as vécu, même si c'était bien moindre. Mais avec le temps et les très nombreuses claques que je me suis prise dans la tête par ce que justement j'étais cette joueuse qui dérangé les autres à raconter sa vie et ses malheurs, ça ma "ouvert les yeux" que je n'étais pas sur les bonnes structures. J'ai donc commencé à aller voir un pédopsychiatre (plus par obligation de la part de mes parents, mais je les en remercie grandement avec le temps) et je me suis ouverte à cette femme qui était là juste pour m'écouter. Au début je ne disais rien et même elle m'avait dit "Fais comme il te plaira, je suis payée pareil que tu me parle ou non." puis petit à petit j'ai parlé et ça m'a fait beaucoup de bien de "vider mon sac" à une personne qui n'est pas là pour te juger sur ta vie, tes choix, etc. Puis un jour j'ai trouvé un autre moyen de vider mon sac : un journal intime. J'y écrivais tout sous forme de lettre à un personnage de manga que j'adorais à l'époque. Et quand je n'allais pas bien, je prenais ce journal et j'écrivais toutes les horreurs qui me passaient par la tête, comme le fait que je voulais me jeter par la fenêtre car ma vie c'est de la merde. De l'écrire, en gros, sur deux pages et bien ça m'a vidé et j'ai réussi à penser à autre chose. Encore aujourd'hui j'ai des pensée suicidaires, mais j'aime beaucoup trop la vie pour réellement passer à l'acte. Et puis j'ai rencontrer des personnes qui m'aiment pour ce que je suis et m'accepte tel quel, donc ça aide aussi beaucoup. Cela prend du temps, pour certains, comme toi, ça passe par entrer dans une structure adapté où tu es pris en charge par des personnes qui, je l'espère, t'aiderons à t'en sortir et à retrouver le goût de la vie.

avatar
Mon projet :

Messages : 115

LS Graphiques : 6

LS Codage : 1

Songes : 457

Resp.Débats


le 06.02.18 20:54
Je reprécise un petit point car je pense que c'est pas quelque chose que vous avez compris. Je n'en parlais pas sans arrêt à tout le monde, je ne suis pas du genre à me plaindre à pierre paul ou jacques. Le staff était plus ou moins au courant, les joueurs proches de moi car on parlait hors du jeu mais sinon les autres zero. Ce que je veux dire c'est que des joueurs hypersensibles doit on prendre des gants ou leur rentrer dedans comme n'importe quel joueurs lambda.
avatar
Mon projet : [URL=ADRESSE][/URL]

Messages : 95

LS Graphiques : 0

LS Codage : 0

Songes : 403

Animatrice


le 07.02.18 18:42
Beh en soit, difficile de prendre des gants ou autre, enfin ça dépend des gens. Je sais que j'ai du mal à prendre des gants, généralement j'agis de la même manière avec tout le monde car je ne veux pas en favoriser plus que d'autres, même si certains sont plus sensibles, après c'est mon caractère quoi, du coup je pense que ça dépend de chaque individu. Il n'est jamais évident de s'adresser à une personne hypersensible, surtout si on en a pas l'habitude ou qu'on est pas au courant, donc au joueur hypersensible d'arriver à faire la part des choses, tout comme aux autres d'essayer de pas être trop rentre dedans. Mais bon, tout est une question de caractère ect donc il n'y a pas de bonne ou mauvaise méthodes, ça dépend vraiment de chaque personnes D:



avatar
Mon projet :

Messages : 131

LS Graphiques : 0

LS Codage : 0

Songes : 529

Resp.Accueil


" Lyo
le 08.02.18 13:14
Hiiii ! Je lis tous vos débats, mais c'est le premier auquel je participe :face:

Je comprend ton point de vue et ton vécu Shanoe, en moins profond mais tout de même, j'ai partiellement vécu la même chose lors de ma période du collège (la superbe période bénie par tous). C'est à ce moment-là que j'ai découvert le rp sur forum, et du coup je vivais à travers mon personnage tout ce que je ne pouvais pas vivre la journée. Donc je comprend cette partie de "transposition" presque entière, dans son personnage rp. Quand il avait mal, j'avais mal. Quand il était heureux, j'étais super heureuse moi aussi, etc etc. Bref, le rp c'était le seul endroit où je pouvais être moi-même donc je m'y donnais, peut-être trop même.

Je suis moi-même quelqu'un de sensible et d'assez empathique si je puis dire (le prenez pas mal mes vdd, ça veut pas dire que vous l'êtes pas D:) et même si je connais le rôle de l'admin, du staffien, le fait qu'il faut être impartial, pas avoir de chouchous, toussa toussa... Moi je suis quand même d'avis que ce genre de choses se règle au cas par cas. Parce que justement, on sait pas qui est derrière l'écran. On connait pas le vécu de la personne. Peut-être qu'en racontant son problème, elle ne dit pas tout.
Alors je prendrais des pincettes pour lui expliquer qu'elle se trouve sur un forum rp, que les autres membres ne sont pas forcément ouverts à discuter avec elle de ses problèmes, qu'elle amène peut-être trop de négativité sur le forum et que sur cette plateforme personne n'est vraiment apte à l'aider. Je pense que je lui indiquerais quelques solutions (vers qui se tourner par exemple), même si je suis pas médecin ni spécialiste, mais je crois qu'en tant que staffien c'est aussi notre rôle d'être papa/maman ou frère/sœur. On est la figure d'autorité sur le forum, et si quelqu'un de sensible se confie à nous, on en a la responsabilité.

Alors je suis pas un chamallow hein, quand on me chauffe ou qu'on pousse mémé dans les orties, je sais faire respecter les règles. Mais devant quelqu'un en difficulté de cette façon, je suis d'avis qu'il faut prendre le temps d'expliquer les choses en choisissant ses mots, peut-être de façon moins "officielle" "carrée" qu'on le ferait avec un autre cas de membre qui importune les autres.
On sait que la personne est en souffrance, et que si on y va trop fort, elle va prendre ça comme un rejet et ça ne sera profitable pour personne.

C'est un peu brouillon mais c'est mon avis '-'
avatar
Mon projet :

Messages : 34

LS Graphiques : 0

LS Codage : 0

Songes : 138

Membre


le 08.02.18 15:25
Yo o/

Je suis de ton avis Lyo, c'est vrai qu'il ne faut pas avoir de chouchou et qu'il faut traiter tout le monde de la même manière, techniquement, mais face à une personne qui a de gros problèmes, et même fait des tentatives de suicides par exemple... On peut pas se comporter de la même manière que quelqu'un qui se comporte mal et ne respecte pas les règles, il y a une marge quand-même .-. donc je lui dirais que c'est un forum RP, et que ce n'est pas un lieu approprié pour dévoiler ses problèmes, sourtout que ce n'est sûrement pas le seul membre qui a des problèmes, que les autres en ont aussi et que quand ils viennent sur le forum ils veulent surtout s'amuser et se changer les idées, plutôt que d'avoir affaire aux problèmes de quelqu'un d'autre... Tout en choisissant bien les mots pour être là plus douce possible et ne pas vexer la personne, mais lui faire comprendre^^ je lui proposerai d'aller voir des spécialistes ou d'aller sur des plateformes spécialisées pour exorciser ses problèmes, parce que nous on a pas forcément l'envie ou les compétences de le faire^^

Par contre s'il y a récidive et que ça continue malgré tout, j'hésiterai pas être plus froide et "agressive" pour bien lui faire comprendre quoi. Être déprimé ne dispense personne de respecter les règles et ce que dit le staff. Surtout si le membre amène de la négativité sur le forum, c'est pas bon, un forum RP est fait pour passer le temps et s'amuser, pas avoir à supporter les problèmes de tous le monde, si tout le monde fait ça on s'en sort plus D8

En général quand je vois qu'un membre va mal, que je sois membre ou staffien, je prends moi-même l'initiative d'aller vers lui, lui proposer mon écoute, mon aide et mon soutien, et lui proposer des solutions et des conseils... Comme je peux quoi^^ de même quand je vais pas bien j'etale pas mes problèmes publiquement, déjà parce que ma vie ne regarde pas les gens, ensuite parce que je sais que beaucoup s'en foutent, qu'ils ont des problèmes aussi et qu'ils veulent pas forcément savoir les miens, et puis ça freine la bonne ambiance du forum x)

Donc voilà, ce genre de situation est délicat, et il faut pas y aller n'importe comment, et mon but en tant que staff, et surtout fonda, est de faire en sorte que mon forum soit actif, et que tout le monde s'y sente bien et intégré. C'est le plus important, ensuite en fonction du type de personnes à qui on a affaire, il faut s'exprimer un peu différemment. Tout le monde doit respecter les règles, respecter les membres et leur les avis, choix etc... Et le rôle du staff principallement est de le faire appliquer, mais s'adapter un peu en fonction de qui on a en face^^

(Du coup Shanoe, et même tous les autres, si tu as besoin de parler je suis là o/)





avatar
Mon projet :

Messages : 164

LS Graphiques : 12

LS Codage : 3

LS Projets : 1

Songes : 639

Membre


le 08.02.18 18:02
Debat intéressant!
Pour répondre à ton questionnement “l’exclusion est-elle la solution viable”
c’est UNE solution. Celle que j’ai personnellement choisi de prendre car quand je testais d”autres choses c’était tendre la main pour me faire manger le bras. Et clairement ça a toujours amélioré les choses vis a vis des problèmes de communauté que j’ai pu rencontrer.
Après de là à dire que c’est la seule chose possible, peut-être pas. Tu as la “chance” d’être toi même passé par ça et ça, mine de rien, ça te donne un regard et une expérience particulière qui pourra te servir si tu tombes sur un joueur hyper sensible.
Donc peut-être que toi, (contrairement à moi) tu arriveras à gérer la chose de sorte que tu ne sois pas contraint d’exclure le membre.
Il te faudra alors faire attention a plusieurs choses :
-A ce que cela ne te dévore pas. Tu dois aussi te préserver. (tu dois donc avoir une bonne connaissance de tes limites)
-A ce que ça n’apparaisse pas aux yeux des autres joueurs comme du favoritisme, ou copinage (là c’est pas facile. Je previens d’avance)
-A ce que ça permette effectivement au joueur sensible de se sentir bien sur ton projet et que ça ne nuise pas à ta communauté.

Voilà, personnellement, je pense que le staff n’a pas de rôle à jouer dans la vie privée des joueurs. Il n’a pas le devoir d'être une oreille a propos des soucis perso et il doit prendre des décisions qui préserve sa communauté avant l’individu. Mais cela n'empêche pas que ca peut etre un choix personnel à faire. De façon général il faut être bienveillant et juste avec ses joueurs. Mais la façon dont on traite le cas par cas est tout à fait personnelle. Cela dépend de la façon dont tu souhaites t’investir émotionnellement et quelle est ta vision de la chose.

Donc voilà, pour te répondre : rien ne t’empêche d’utiliser ta propre expérience pour essayer d'éviter l’exclusion. Ce ne sera pas forcément le chemin le plus simple et ça peut se retourner contre toi… Tu dois avoir conscience de cela et t’assurer que tu es dans les dispositions morales pour assumer le choix que tu auras fait.; )
avatar
Mon projet :
Bienvenue dans un monde où ta vie ne tient qu'à une pierre ...

Messages : 118

LS Graphiques : 0

LS Codage : 0

Songes : 358

Spécialité : Graphisme

Membre


le 11.02.18 2:54
Je trouve le sujet très intéressant et constructif. Je n'ai que survolé les postes après le premier, mais je viens quand même donner mon propre opinion sur le sujet.

Alors déjà, l'exclusution selon moi n'est pas du tout la solution. Isoler davantage une personne en phase dépressive voir suicidaire est une des pires choses à faire. Cependant, ne rien faire n'est pas non plus une option. Je pense qu'un staff devrait se mettre tout de suite en action après avoir pris conscience de la situation. La première chose à faire serait d'abord de confronter la personne en question en ayant une approche empathique et accueillante. Le but n'étant pas de la forcer à se confier, mais de simplement faire comprendre que si elle souhaite parler à quelqu'un le staff sera là pour l'écouter sans la juger. Cependant, il sera aussi important de mettre au clair que le forum n'est pas un endroit pour déverser sa détresse. Puisqu'après tout, on souhaite que notre forum reste un endroit de détente et d'amusement.

 Après, on ne peut pas sauver une personne uniquement en parlant par écrit. Malheureusement, mais ce n'est pas comme ça que les choses fonctionnent. Le mieux qu'une personne IVL peut faire est de convaincre la personne en détresse d'en parler à ses proches ou de recevoir les soins adéquats à sa situation.

Personnellement, je pense l'idée du chouchou complètement ridicule et enfantine. Il est complètement normal qu'une personne en détresse reçoive un traitement différent des autres. Elle est en détresse après tout. Cependant, cela ne veut pas dire qu'il faut traiter mal les autres pour autant. Tout est une question de nuances. Mon idée d'une communauté idéale est une famille qui se soutient les un les autres.

Concernant la question de ton projet: tu es la seule à savoir la réponse de cela. Serais-tu capable de mettre un mur entre toi et le personnage qui te ressemble ? Te sentirais-tu capable ? Mais puisque tu nous poses toi même la question c'est peut-être que tu en doutes.
avatar
Mon projet :

Messages : 18

LS Graphiques : 0

LS Codage : 0

Songes : 84

Membre


" Von
le 11.02.18 23:52
Hello !
Intéressant comme débat !

Déjà, je suis désolée pour toi Shanoe, c'est vraiment une situation délicate.
J'ai remarqué quelques choses après 12 ans de RP, c'est qu'il n'y a que très peu de membres chez qui "tout va bien". Les communautés se constituent souvent de personnes qui sont dans des phases dépressives et qui ont besoin de s'accrocher à un groupe, appartenir à quelque chose, construire des relations autrement, puis il y a des personnes qui ont d'autres soucis de santé, d'intégration IRL, des personnes renfermées, timides, introverties, etc. J'ai peut-être tort mais cela relate simplement de mon expérience depuis le début, moi-même ayant fait partie de ces personnes. Je n'avais que le RP dans ma vie et je ne me voyais pas arrêter un jour. Puis j'ai remonté la pente et aujourd'hui j'ai à peine le temps de me poser pour écrire même si bon dieu que ça me manque ! Mais je profite de la vie autrement :)

Tout ça pour dire qu'il y a énormément de membres qui ont des problèmes sur ce genre de plateforme. On voit les forums comme un moyen de s'échapper au quotidien, de se faire des amis, des confidents, créer des liens, enfin appartenir à quelque chose sans être jugé et je trouve cela merveilleux. En revanche oui, on ne peut jamais rien pousser dans l'extrême. En tant qu'administratrice, je pense que j'irais parler à la personne sans trop entrer dans le détail, je ne suis pas spécialiste et sans doute pas proche de cette personne pour me permettre de l'épauler, ce n'est le rôle d'aucun staffien (ni rôliste en soi). Dans ce genre de cas c'est au membre lui-même de prendre des décisions pour améliorer sa situation, il faut bien comprendre que comme l'ont dit mes VDD, on vient RP pour se détendre. Cela reste du privé et bien entendu qu'il n'y a aucun mal à parler de ses soucis et ses humeurs de temps à autre, mais il faut savoir parler d'autre chose, sinon les gens se focalisent là dessus :/

Perso, je n'irais pas bannir le membre, je lui conseillerai d'éviter ce genre de discussion sur le forum ou la CB, s'il le souhaite, le bannir temporairement (sur CB) mais de prendre cela comme un premier avertissement, et qu'il n'y en aura pas deux. Mais le tout sans être trop froid !
avatar
Mon projet : [URL=ADRESSE][/URL]

Messages : 8

LS Graphiques : 0

LS Codage : 0

Songes : 33

Membre



Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

Partenaires